Miss Ga.'s book Le site internet de Gaëlle Cloarec journaliste pigiste

Do not send email to this address: enne_nyoiseau@inria.fr
Do not send email to this address
Do not send email to this address: o_omecourt@inria.fr
Do not send email to this address

Articles parus dans la presse écrite :

X
La Passion selon Bartabas

Une odeur d’encens ecclésiastique flotte dans les airs. Un nain en aube blanche vient régulièrement exécuter un rituel mystérieux devant le rideau rouge du GTP, et son signe de croix brutal menace presque d’un égorgement… Haut trône et fraises empesées, cornette à grandes ailes : on pénètre imperceptiblement dans un tableau de Velázquez, peut-être à la cour austère du roi d’Espagne. Le décor est planté de ce qui tiendra moins du spectacle que de la méditation. Sur les accents purs du contre-ténor Christophe Baska on voit évoluer les personnages d’une cérémonie religieuse : Bartabas et ses chevaux, dont la grâce répond parfaitement à la noblesse acérée du Sévillan Andrés Marin. Enfin un danseur de flamenco qui sait jouer du silence ! Ses pas amortis par le sable épandu sur le plateau résonnent plus encore, les noirs ciseaux de ses jambes marquent le temps qui mène inéluctablement à la mort.
Par trois fois un cheval s’abat sur scène. Golgota, la colline du crâne… Ici c’est une tête équine qui est célébrée, de même qu’un Christ ongulé finit par sacrifier sa chair. Était-il nécessaire de convoquer des bêtes pour mettre en scène ce chemin de croix ? Leur dignité native conduit à répondre oui, sans réserve : il n’est même plus nécessaire de les savoir soumis au dressage le plus abouti, celui de la Haute École, leur simple présence, leur souffle suffit.

GAËLLE CLOAREC
Novembre 2013

Photo : Golgota-c-Nabil-Boutros

Golgota est en représentation jusqu’au 6 novembre au Grand Théâtre de Provence, Aix-en-Provence

Gaëlle Cloarec
La provence : 100 métiers qui recrutent en Provence :
Lettre de l'Université de la Méditerranée :
Gaëlle Cloarec, journaliste pigiste sur Marseille