Miss Ga.'s book Le site internet de Gaëlle Cloarec journaliste pigiste

Do not send email to this address: enne_nyoiseau@inria.fr
Do not send email to this address
Do not send email to this address: o_omecourt@inria.fr
Do not send email to this address

Articles parus dans la presse écrite :

X
« Je reviendrai et je serai des millions »

Tels sont les derniers mots de l’esclave Spartacus, selon Howard Fast. Comme dans tout roman d’inspiration historique, on décèle dans son écriture autant -sinon plus- le contexte dans lequel vivait l’auteur que celui où l’action se déroule… Aussi Howard Fast a-t-il dans cette œuvre majeure, rééditée par Agone en 2016, mis beaucoup de ce qu’il a vécu au moment de sa rédaction, dans les années 50 aux USA, à l’époque où « le pays n’avait jamais autant ressemblé à un État policier ». Spartacus est empreint d’idéal communiste, un parti pris plutôt dangereux aux temps du maccarthysme… Cela n’a pas empêché le livre, publié à compte d’auteur, de connaître un succès fulgurant puis une adaptation cinématographique fameuse avec Kirk Douglas dans le rôle-titre. Relire l’ouvrage aujourd’hui n’est pas chose si aisée : l’écriture (ou est-ce la traduction de Jean Rosenthal ?) n’en est pas fluide, et l’on se heurte avec brutalité au récit de cette révolte servile réprimée ultra violemment par les romains en -71 avant J.-C. Cependant, s’ils meurent crucifiés par milliers, les esclaves emmenés par ce Thrace, dont on ne se remémore pas grand-chose sinon sa persistante légende, ont beaucoup à nous apprendre. Qu’on les passe au filtre du communisme, ou pas. La devise des gladiateurs, dum vivimus, vivamus (tant que nous vivons, vivons !) est redoutable. Ce sont eux, parmi la multitude des humains exploités par Rome, qui ont pu se rebeller : la mort était leur quotidien, et « la haine est un luxe qui requiert de la nourriture, de la force et même le temps de se livrer à un certain genre de méditation », toutes choses dont ils disposaient plus que les autres. Dans nos sociétés modernes occidentales, nous avons aussi tout cela. Mais peut-on vraiment dire que nous vivons, si nous ne nous rebellons plus que mollement face à ceux qui nous promettent un monde invivable ?

Juin 2016

Spartacus
Howard Fast
Agone, 20 €

Gaëlle Cloarec
La provence : 100 métiers qui recrutent en Provence :
Lettre de l'Université de la Méditerranée :
Gaëlle Cloarec, journaliste pigiste sur Marseille